La Traversée du Dessert

Las Illas, dimanche 28 Juillet 2013. Pas de réseau; nous ne sommes pas sur une « île » pour rien.

La chaleur a été présente dès le début de la journée et je transpirais déjà en descendant de l’hôtel.  Grosse dénivelée, ponctuée par un erreur de trajectoire qui m’a coûté 20 minutes.

Demain, avant dernière étape et puis mardi, ce sera « la traversée du dessert »!

Trop chaud donc et, vu l’endroit,  je vais vous parler d’île. Mais pas n’importe laquelle: Kauaii.

Les îles Hawaii sont volcaniques et, parmi les 7 principales, Kauaii est celle qui est apparue la première, tout droit sortie du milieu de l’océan Pacifique. C’est ici que l’on trouvera la flore la plus riche du 50 ème état américain. Les cinéastes ne s’y sont pas trompé. Des dizaines de films y ont été tournés à commencer par le premier « Indiana Jones » (les aventuriers de l’arche perdue » et puis évidemment, l’incontournable « Jurassic Park ».

J’ai longtemps attendu avant de voir ce dernier film. Quand je me suis enfin décidé, je revenais justement de Kauaii. L’arrivée de l’hélicoptère sur la Napali Cost (sensé se trouver en Amérique centrale (hihihi)) me rappela exactement le vol que j’avais fait avec Bruce une semaine avant.

Mais le plus saisissant fût de voir entrer en scène, dès le début du film, un petit bonhomme à l’accent espagnol à couper au couteau, brandissant un objet dans sa main et s’ecriant « on en a trouvé un autre ». Mais c’est que je le connaissais bien le petit bonhomme! Son nom est Adrian Escobar et il a été retenu pour jouer cette scène justement parce qu’il vient d’un pays d’Amérique centrale.

C’est très surprenant de voir quelqu’un que l’on connaît jouer dans un film. J’ai également un ami qui joue le rôle du curé dans « Milou en Mai » film tourné tout près d’où j’habite.

Adrian était content de me voir une fois par an car peu de personnes parlent espagnol à Kauaii. Il fut aussi très surpris d’apprendre qu’il parlait… français dans la version doublée que j’avais vu bien sûr.

Moi, homme de montagne ne croyais jamais tomber amoureux de Kauaii, une île du Pacifique. Ça n’est pas l’île la plus réputée pour le surf mais on peut y voir baleines, tortues vertes, dauphins et autres phoques. Les chemins de randonnées sont pour le moins dépaysants. Comme le centre était occupé par un volcan, tous partent du haut de l’Isle. Il faut donc toujours commencer par descendre quand on fait une randonnée.  La végétation y est étonnante et les vues sur l’océan d’un côté et le grand canyon de Waimea de l’autre sont indescriptibles. Les chemins ont des noms exotiques tel « Awa awa pui », « Kukui ».

Si je vous décris une île c’est aussi parce que, plus je m’approche du but, plus je fredonne « Méditerranée », mais en modifiant un poil le premier couplet. Ça donne:

« Méditerranée, aux (g)il(l)es d’or ensoleillées ».

Ben quoi? Un peu égocentrique?

Je pense aussi à la chanson d’Art Mengo « la mer n’existe pas ». M’en fout rontudju!!!

J’arrive au port donc … mais par le côté terre!

Je vous rassure (ou pas d’ailleurs), je n’ai pas l’intention de jeter… l’encre. Ce blog va continuer.

Enfin, quand j’aurais du réseau!

Ce contenu a été publié dans HRP 2013. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à La Traversée du Dessert

  1. caro dit :

    Ci tu es en manque de desserts nous t’attendons, peut.être ce week-end.?
    Heureuse de savoir que nous allons pouvoir te suivre dans d’autre voyages.
    Bravo « bon retour sur terre »
    Bises a bientôt
    Caro Yves Paul

  2. gilles dit :

    Tu ne crois pas que je vais me laisser engraisser à nouveau au moins?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *