En Anglais

Voici deux semaines, j’ai eu la grande surprise, et l’immense  joie de recevoir un message de Martin Banfield. Si vous avez suivi ma traversée, vous vous souvenez peut être que j’ai rencontré un groupe d’anglais avec lequel j’ai fait un bout de chemin jusqu’à Lescun. Martin et Sue, son épouse, avaient déjà fait la HRP en 2004 et traversaient cette fois par le GR10. Enfin, Martin allait jusqu’à Banyuls mais Sue, cette fois s’arrêtait à Luchon. Dans son message, Martin me demandait mon adresse postale parce qu’il avait, écrivait-il, « quelque chose » à m’envoyer.

PyreneanAdventure_FrontCover_Thumbnail01

Et voici, ce qui arriva la semaine dernière dans ma boite à lettre : http://phreerunner.blogspot.fr/2013/11/a-pyrenean-adventure-book.html

Le livre est magnifique. Le récit, au jour le jour, est à la fois précis, documenté et plein d’humour. Si vous cherchez bien, vous me reconnaitrez peut être. Regardez aussi la 2eme photo du 4eme de couverture. Il s’agit du « Pas de Losque » que nous avons franchi ensemble après que j’ai « ouvert » le passage car étant le seul à disposer d’un piolet (que j’avais amené d’Hendaye exprès pour ce jour là [qu’elle organisation !]). Vous verrez aussi en suivant le lien, quatre personnes avec qui j’ai sympathisé. Il s’agit, de gauche à droite de Yolaine, Pierre, Chantal et Joël.

Certes, le récit est en anglais, mais, si ça vous intéresse, vous pouvez obtenir une version du livre ou bien un fichier .PDF. Suivez le lien, ou demandez moi; je ferais l’intermédiaire. En plus des écrits et des photos, quelque chose m’a frappé. Martin dit en introduction qu’il n’avait pas l’intension de publier ce livre mais comme toute la matière était là, l’évidence s’est faite à lui.

Figurez vous que, si Martin n’avait pas l’intension de faire un livre, moi si ! Certes, je n’ai ni son talent d’écriture, ni son œil pour faire de telles photos mais, il a adopté les mêmes principes auxquels j’avais pensé moi-même. Reprendre les textes écrits sur place, rajouter les commentaires de ceux qui suivaient le blog et changer les photos originales par celles, à priori meilleures, faites avec l’appareil photo plutôt que le smartphone.

Mais voilà, la vie a repris son cours et puis (et surtout ?) j’ai déjà donné ! Je sais l’investissement que demande l’écriture d’un livre. Pour ceux qui ne le savent pas, juste avant de partir pour l’Everest, j’ai publié un livre qui retrace une semaine d’ascension au Mont Blanc. Son titre (cliquez sur le lien): Ode à l’au-delà de l’O². Si mon livre vous intéresse, plutôt que de l’acheter sur Amazon, demandez le moi ; vous aurez une dédicace en plus.

Je sais donc les efforts que cela demande. Un ou plusieurs articles, ça va, mais pour que le récit tienne ensuite c’est une vraie prise de tête. C’est pour cela que j’ai hésité à me lancer dans le récit de l’Everest et hésite encore ici. Je vais déjà commencer par faire un montage photo de la traversée des Pyrénées, on verra ensuite. Il est vrai que j’ai un peu de temps devant moi en cette fin d’année mais voilà, la neige tombe en abondance dans les Pyrénées, et j’ai une idée en tête…

 

Ce contenu a été publié dans HRP 2013. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *