Re Capitoluons

Il est beau et chaud « notre » refuge quand, vers 16 heures arrivent 2 russes (de Sibérie s’il vous plaît) et 5 Lyonnais. Ils sont trempés jusqu’aux os et l’endroit doit leur paraître bien douillet.

Le jeune couple russe est très chargé. Mais alors TRÈS chargé; jusqu’à l’ordinateur portable, l’appareil photo XXL et tout et tout.

« On ne savait pas. Nous sommes venus faire une balade et des photos, tranquille »

Oui mais voilà, ils sont aussi TRÈS sous équipés.

L’étape est l’une des plus compliqués techniquement par ses conditions: 80% du temps dans la neige et ils n’ont ni piolet ni crampon.

Mais ils ont 5 costauds pour faire la trace.

Les lyonnais donc sont 4 assistants d’un 5 ème qui tente de faire le GR20 en crampons. Super organisés ils sont. Claude fait la trace, Philippe la cuisine, il y a un porte container (de vin), un frangin et celui qui tente un truc jamais encore fait. Ahaha.

Merci Claude, les 2 Freds, Marc et Philippe. Merci de nous avoir intégré aussi facilement à votre groupe.

Nous allons passer une soirée mémorable quand arrivera Pascal le gardien. Si les sibériens restent à l’écart, nous allons partager tous les 8 un repas bien arrosé, météo oblige.

Dur réveil au matin quand nous attaquons ce qui devrait être l’étape la plus belle mais aussi la plus dure techniquement et physiquement. C’est après 11h30 de marche que nous atteindrons le col de Verghio.

Mais oui l’étape est magnifique. Je rajouterai les photos ultérieurement. Merci encore pour la trace à la bande à Claude.

Le plus drôle dans l’histoire est que la partie qui nous a paru la plus facile, vers la brèche de Capitulo, était marquée en pointillés sur la carte, synonyme de difficultés. Nous avions eu des pentes de neige de 30-35 degrés à descendre auparavant et je n’étais pas très fier avec mes crampons légers.

Arrivée au refuge de Mangalu à 13 heures, rapide repas et nous décidons de doubler l’étape. Elle est prévue en 6 heures et nous en mettrons 4 et demi.

Aujourd’hui, 9 ème jour de marche, nous quasi doublons l’étape pour la 3 eme fois consécutive. En fait, Malou est venu nous récupérer afin d’éviter le Cirque de la Solitude, beaucoup trop enneigée et dangereux apparemment,  et nous retrouver tous les 3 pour achever le GR20 ensemble.

Nous sommes à Asco et il ne nous reste que 3 étapes. Si tout va bien nous allons boucler en 12 jours en ayant sauté une seule étape.

A bientôt sur les ondes de T&C.

Ce contenu a été publié dans Corse et GR20. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Re Capitoluons

  1. Nath et Marius dit :

    Aujourd’hui mercredi, il ne fait pas beau à Fos, donc pas de rando pédestre, pas de sortie vélo…Que faire par grand vent et pluie? Ah, mais oui, il y a: « Traces et Cheminements »,une autre occasion de retrouver des Amis! Trois Amis auxquels je pense tous les jours! Et c’ est toujours avec le même plaisir de te lire, Gillou, qu’ encore une fois, entrainant mon imagination, il me semble marcher à vos côtés… et « Pardon » si j’ ai carrément éclaté de rire en écoutant la prière de Malou. Bon courage à Tous les Trois pour le final du parcours, nous fêterons ce beau périple lors de votre retour! Je suis fière de Vous et je vous aime (mais çà vous le savez déjà). Nath.

  2. gilles dit :

    Merci Nath, très touchant. On t’embrasse tous les trois et même on t’aime aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *