(Un) Ange passe

Très belle première étape du GR20 entre Conca et le col de Bavella. Je ne m’attendais pas à autant de diversité dans les paysages d’entrée de jeu. La météo était avec nous et les fleurs aussi. Par contre 8h30, 1750m positifs et 800 négatifs, sacré début quand même.

Mais la Corse a aussi, et surtout, le charme de ses habitants. Samedi, nous avons eu mille difficultés pour trouver une solution afin de rejoindre Conca depuis le col de Vizzavona en transport public… « Sunday’s closed » comme on dit. Mais avant de renoncer et finalement décider d’y aller avec notre voiture, nous avons eu droit à un peu de rhétorique Corse.

L’auberge du Monte d’Oro est tenue par une dame très serviable. Elle a fait des pieds et des mains pour nous trouver une solution. Elle a même téléphoné à un ami pilote privé pour voir s’il pouvait nous amener à Porto Vechio. Lors de notre arrivée, elle était absente.

Elle arriva en trombe tout de noir vêtue, tout en s’excusant de son retard.

« Je reviens de porter ma fille à la gare. Elle à 15 ans, je veux pas d’ennuis avec elle. »

Petite dame ronde et dynamique, elle commença donc à pianoter afin de chercher les renseignements demandés. Elle leva soudain la tête de son clavier et cria:

« Ange! »

Un murmure lui répondit de l’autre côté du couloir.

« Oui. Qu’est ce que tu veux? »

« Viens je te dis! »

Et au bout d’un long (!) moment… Ange apparu. Et l’Ange était blanc. Bon, en fait, je ne suis pas arrivé à comprendre s’il faisait du plâtre ou s’il avait les mains dans la farine, mais toujours est-il que l’Ange était bien blanc.

« Ange, il faudrait que tu ailles à la garre porter 30€ à madame Ceccaldi qui vient de me les prêter ».

« Et quoi, elle les a besoin tout de suite les 30€ madame Ceccaldi? »

« Et ils ne sont pas à elle les 30€. C’est quelqu’un qui les lui a prêté les 30€! »

« Bon, j’y vais alors ».

Et Ange disparu en marmonnant non sans que l’on ait appris qu’il fallait prendre l’argent dans la chambre!!! Remarquez, comme on se trouvait dans un hôtel, on n’était pas plus avancé! Bien sûr, si vous ne pouvez pas imaginer la conversation avec l’accent Corse…et les têtes qui vont avec, vous perdrez l’essence même de la conversation!

20140511_125852

Ce contenu a été publié dans Corse et GR20. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *