Et 3, et 2, et 1, le Seigneur des anneTaux

Après avoir jeté hier un dernier regard au Mont Perdu,  troisième sommet des Pyrénées, nous avons eu aujourd’hui en face de nous la face Ouest du deuxième. Les Posets sont là devant moi au moment où j’écris. Alain profite des derniers rayons du soleil affalé dans l’herbe. Journée de transition embellie par un ciel sans nuage.

C’est lors de l’ascension des Posets qu’Alain et moi nous sommes connus. Demain vendredi,  nous apercevrons « le Netou », sommet des Pyrénées à 3404 mètres d’altitude.

Nous avons un compte à régler, lui et moi! Voici 10 ans, je me suis fait un petit plaisir très personnel.

J’étais alors en plein entraînement pour l’expédition à l’Everest. Je me rendais au travail à VTT quotidiennement, soit une bonne trentaine de kilomètres  quelque soit le temps.

Certains de mes amis ont proposé de monter à l’Aneto avec moi afin de « nous faire un beau sommet en hivernale ».

Or, je n’avais encore jamais eu l’occasion d’y monter! C’est alors que m’est venue l’idée de tenter l’ascension de l’Everest avant celle de l’Aneto!

Le sommet du Monde avant celui de mon monde!

En voilà une idée qu’elle est toujours bonne, vous ne trouvez pas?

Résultat, les deux m’attendent toujours.

Ce contenu a été publié dans HRP 2013. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *